Retour aux articles

Lorsqu’elle a emménagé dans son nouvel appartement en mai dernier, Yasmine nous a parlé d’une tradition marocaine qui consiste à mettre du lait dans le coin des pièces de sa nouvelle maison ce qui permettrait d’assurer sécurité et chasser les esprits malveillants qui pourraient s’y trouver. C’est ensuite suivi une discussion et une recherche d’Équipe sur les différentes traditions liées à l’immobilier et nous avons eu envie de vous les partager.

Les coins :

Du même ordre que la tradition marocaine, plusieurs cultures vont placer du sel dans les 4 coins de la maison pour purifier et chasser les ondes négatives (qui seront absorbées par le sel).

Pour la Chine, faire briller une lumière dans tous les coins des pièces, les garde-robes et placards permet d’aviser les esprits qu’ils doivent maintenant quitter et les aider à trouver la sortie.

La porte rouge :

Dans la pensée Feng Shui et la culture chinoise, la porte rouge signifierait la santé, le bien-être et la chance. Elle symbolise l’énergie positive dès l’arrivée du visiteur avant même son entrée dans la maison.

Historiquement, en Amérique, la porte rouge signifiait que vous étiez bienvenu. Les voyageurs savaient alors qu’ils pouvaient s’y arrêter pour s’y reposer en toute sécurité.

L’origine écossaise quant à elle indiquerait que vous avez payé votre hypothèque « vous êtes sortis du rouge ».

Les lions :

Encore une fois, cette coutume s’apparente à la culture Chinoise, c’est pourquoi on retrouve souvent le lion aux abords des quartiers chinois. L’animal représente la force, le courage et la protection. Nommés LIONS GARDIENS « guardian lions », ils sont souvent placés en paire (un mâle représentant le Yang et la femelle représentant le Yin.

Le chat :

En Russie, la tradition veut qu’on laisse d’abord entrer un chat dans la maison avant qui que ce soit d’autre.

Pour les Hindous, lors de la cérémonie d’inauguration d’une nouvelle maison, c’est une vache qui doit d’abord faire son entrée dans la demeure. La vache est d’une grande importance pour les Hindous et elle est une figure plus grande que nature et représente le Dieu, le Guru. Sa présence fait alors office de protection pour la maisonnée.

Le balai :

Apparemment que dans plusieurs pays, dont l’Angleterre, il serait opportun d’acheter un nouveau balai et de ne pas apporter votre vieux balai avec vous dans la nouvelle demeure. Ce dernier apporterait avec lui problèmes et énergie négative. Une personne avisée en vaut deux !

La crémaillère :

Dans plusieurs pays, dont la France, on pend la crémaillère, ce qui veut dire qu’on organise une fête pour célébrer l’emménagement dans notre nouvelle maison. Cette tradition remonte aux temps médiévaux alors que lorsque terminait la construction d’une maison, toutes les personnes ayant contribué aux travaux étaient conviées à un repas en guise de remerciement.  La marmite alors utilisée pour le repas était suspendue à la crémaillère permettant de d’éloigner ou d’approcher le chaudron du feu pour une cuisson plus ou moins élevée. La crémaillère était donc la dernière chose installée dans la maison et pouvaient donc être lancées les festivités.

Du côté anglophone on appelle cette fête un « housewaming » qu’on peut traduire par chauffage de la maison. Il était d’usage au moment de célébrer l’emménagement que chaque invité apporte du bois pour faire chauffer le premier feu de la cheminée. Ceci permettait aussi de chasser les esprits.

Partager :

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *